Tout d√©marre avec le calcul de la force a√©rodynamique Fa qu'exerce le vent sur la coque et la m√Ęture. La 'th√©orie' physique pertinente est connue depuis bien plus d'un si√®cle, et elle est admise par l'ensemble des sp√©cialistes.
La formule pour la force aérodynamique Fa s'écrit

La version scientifique de ce 'raisonnement'[1] a √©t√© valid√©e par des milliers de travaux exp√©rimentaux. Quelques valeurs num√©riques maintenant :
La densit√© ŌĀ de l'air est de 1,29 kg /m¬≥ √† 0¬į C et de 1,22 √† 15¬įC. On retient la plus grande valeur pour se placer dans le cas le plus d√©favorable.
La vitesse du vent s'exprime dans la formule en mètre par seconde (m/s). On calcule facilement qu'un noeud vaut 0,5144 m/s.[2]
Le coefficient C dépend principalement de la forme de l'objet. Dans le domaine de l'automobile, ce coefficient est noté et appelé Cx.[3]. Nous le notons ici simplement C.[4]
Le succès ou l'échec de l'estimation des forces dépend du choix du coefficient C et, de manière plus surprenante, de la qualité de la mesure de la vitesse du vent... ce que nous verrons dans un prochain billet

A suivre...

Notes

[1] ou analyse dimensionnelle.

[2] Un noeud correspond à 1852 m parcouru en 3600 secondes (1 heure).

[3] C dans la direction x

[4] Les anglo-saxons utilisent souvent Cd, avec d pour drag (tra√ģn√©e)).